Qu’est ce qui reste quand on a tout perdu ?

Une œuvre de science-fiction pour ceux qui n’aiment pas la science-fiction et pour les autres aussi…

Dans le monde d’avant il y avait internet, des vols transatlantiques, des cargos, Shakespeare. Après le chaos il y les communautés, les chemins, la musique et… Shakespeare.

Un roman à la mode apocalyptique d’une justesse mélancolique. On s’attache aux personnages qui sans le savoir, partagent ce qui fonde la richesse de notre humanité, le tout sans grandiloquence ni pathos.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.