Il y a quelques années paraissait le très apprécié Dans la forêt de Jean Hegland, que j'ai commencé mais jamais fini, sans que je me souvienne bien pourquoi. La sortie d'une traduction française d'un autre de ses romans m'a fourni une nouvelle chance de tomber sous son charme. Et vous savez quoi ? J'ai succombé!

Dans Apaiser nos tempêtes, Cerise et Anna tombent enceintes à l'aube de l'âge adulte. L'une décide de le garder, l'autre pas. Un choix qui va modifier le cours de leur existence, un parmi tant d'autres... Car entre l'apparition et la fin d'une nouvelle vie il y a des instants magiques, des instants tragiques et des entre-deux... qui bouleversent et définissent tout autant nos êtres.

Jean Hegland nous livre un texte puissant sur la maternité mais aussi sur l'art, l'intégration sociale et le sens de la vie. Une ode poétique et subtile à l'humanité qui se cache dans la beauté et les non-dits de certaines rencontres.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.